Eau, rêve du brasseur

L’eau est l’élément essentiel qui entre dans le processus de fabrication de la bière. Elle va permettre aux autres ingrédients de prendre vie par un phénomène nommé hydrolyse.

L’eau utilisée pour le brassage doit être pure et de PH neutre, situé entre 4 et 6. La qualité de l’eau a une incidence sur le développement des levures. Avec une eau irréprochable les levures sont préservées lors du mélange, ce qui est essentiel pour obtenir une bonne bière.

Les sels minéraux que comporte l’eau doivent disposer d’une teneur adéquate, car ceux-ci ont une incidence sur le goût et la personnalité de la bière. Il en faudra peu pour une bière blonde, et d’avantage pour une brune.

L’eau doit être abondante même si les brasseurs, acteurs du développement durable, ont fait des efforts pour l’économiser. Avec l’évolution des techniques de fabrication, le nombre de litres d’eau nécessaires à la fabrication d’un litre de bière est passé de 20 litres à seulement 3,6  litres en un peu plus de vingt ans. Ainsi, les nouveaux modes de production sont favorables au développement durable de cette ressource.