Partenaires: Syndicat Jeunes agriculteurs et Maîtres restaurateurs.
Découvrez

Le mécénat

« Jeunes Agriculteurs » est un syndicat professionnel agricole dont les responsables professionnels sont des agriculteurs âgés de moins de 35 ans.
Sa mission est d’assurer le renouvellement des générations d’agriculteurs et ainsi de représenter et de défendre leurs intérêts catégoriels, principalement en matière de conditions d’accès au métier.
Créé en 1957, il compte en 2008 plus de 50 000 adhérents sur quelque 100 000 agriculteurs de moins de 35 ans.
Union de syndicats départementaux à vocation générale (c’est-à-dire non spécialisé sur un secteur de production), « Jeunes Agriculteurs » est organisée par regroupement géographique des adhérents ; toutes les régions agricoles et tous les secteurs de production de France y sont représentés.

Portrait d’un Jeune Agriculteur :
Pas de doute. Pour Léna Nogué, devenir agricultrice n’est pas qu’un projet professionnel. C’est un projet de vie. Même si cette idée ne lui trotte pas dans la tête depuis toute petite et qu’elle n’a pas suivi de formation agricole. Léna a toujours été attirée par la nature et s’est orientée vers le paysagisme. En Allemagne d’où elle est originaire, avant de finir ses études en France à l’école d’agronomie de Montpellier. « Je voulais connaître un autre pays européen, avec des façons de vivre et des paysages qui diffèrent de chez moi. En fin de compte, je suis restée », dit-elle amusée. En effet, Léna a épousé un français et a eu un second coup de foudre… pour la Lozère.
« J’étais déjà venue dans ce département avec mes parents voir des amis, précise-t-elle. Quand j’y suis retournée pour mon mémoire de fin d’études il y a sept ans, j’ai su que c’était là que je voulais vivre. » Le relief escarpé, parfois en terrasses, les espaces vastes et diversifiés, très ruraux, la présence encore marquée de l’activité agricole et des petites productions locales ont séduit Léna. Comme le hameau de La Bastide, puisque la jeune femme a toujours rêvé d’une maison en pleine campagne. « Alors vivre dans un tel cadre pour aller travailler ailleurs, cela n’a pas de sens », a-t-elle songé.
Retrouvez l’intégralité du témoignage de Léna Nogué sur le site des jeunes agriculteurs.