RETOUR

Comment les filières de l’orge et du houblon se rapprochent des lieux de productions ?

14/03/2017

L’Est et le Nord de la France sont les berceaux de la tradition brassicole française. Le climat y est pour quelque chose, il est idéal pour la production de l’orge et du houblon utilisés dans la fabrication de la bière. En 2013, 3,6 millions de tonnes d’orge de brasserie ont été produits en France, principalement en Île-de-France, dans le Centre, la Champagne, la Bourgogne et la Picardie*. L’Est de la France, notamment l’Alsace est également reconnu pour la production de houblon. En 2015 ce sont 555 tonnes de houblons qui y ont été récoltés.

 

Quatre ingrédients principaux et essentiels rentrent dans la composition de la bière. L’eau, l’orge, le houblon et la levure. Pour en apprendre plus vous pouvez vous rendre sur notre rubrique consacrée à ces ingrédients.

 

A la fin de l’année 2016, on comptait plus de 1000 brasseries en France (contre 700 en 2014). Ces nouvelles brasseries ouvrent à travers toute la France allant au-delà des régions traditionnellement brassicoles. Si les productions françaises d’orge et de houblon suffisent à la fabrication de bière du territoire, certains brasseurs aimeraient utiliser des matières premières plus locales.

 

Quelles nouvelles tendances pour les filières de l’orge et du houblon ?

 

Les brasseries régionales sont une des tendances de la bière en 2017. Ces acteurs ont la volonté de brasser de la bière à proximité des lieux de dégustation. Et pour aller plus loin, de brasser de la bière à partir de malts et de houblons produits à proximité de leurs brasseries. Même si cela reste à ce jour très ciblé, des petites fermes à houblon et des malteries voient le jour dans des régions à priori non brassicoles. Certaines brasseries régionales vont même jusqu’à produire leur propre malte. Une tendance qui pourrait bien se développer ?

 

Zoom sur quelques acteurs de cette nouvelle mouvance.

 

Les micro-malterie :

 

La Malterie du Vieux Silo a été créée en 2013 et s’est installée dans le Tarn près de Toulouse. Ce projet a vu le jour pour fournir les brasseurs à proximité. Les malts proposés sont produits à partir d’orge du terroir. La malterie se fixe comme objectifs d’apporter un choix varié en malts de qualités.

 

Situé en Rhône-Alpes, Malteurs Echos est à l’initiative de Marie et Guillaume Bourdon et de Baptiste François. Ce trio se lance dans l’aventure en 2011 après avoir fait le constat que les brasseries du Sud-Est ne trouvaient pas d’approvisionnement local en malt. Ils décident de produire du malt biologique à partir d’orge cultivée localement.   Pari périlleux mais remporté grâce à leur savoir-faire.

 

 

Les petites fermes à houblon :

 

Le projet Houblons Marconnet Frères a été lancé en 2014 par des passionnés de bières artisanales. Installé dans la Drôme, ce duo produit du houblon biologique et en circuit court. Leur volonté est de respecter l’environnement et créer un lien de proximité avec les brasseurs.

 

Le Champs du Houblon est le premier projet de micro-houblonnière qui s’installera en Loire Atlantique près de Nantes. Actuellement, Mathieu Cosson qui est aux commandes de cette idée recherche des financements pour développer sa future entreprise. Cela permettra aux brasseurs artisanaux de la région de s’approvisionner en houblon local.

 

 

Des brasseurs qui produisent leurs malts et houblons :

 

La brasserie des Carnutes produit 4 bières, une blonde, une ambrée, une triple et une brune. Ces bières sont brassées à partir d’ingrédients 100% locaux. L’orge est maltée sur place et provient de la région. Le houblon est pour la majeure partie cultivé directement à la brasserie. Un bel exemple de bière du terroir.

 

La ferme malterie brasserie La Bourdette est située à Gaillac-Toulza en Haute-Garonne. La brasserie cultive à la fois sont propre orge qui est transformé sur place dans une micro-malterie, mais aussi son houblon. Les bières telles que la «  ZITHUM blonde » ou encore la « ZITHUM Ambrée » sont brassées à partir de ces malts. La Bourdette, ou quand toutes les étapes de la production des matières premières au brassage de la bière ont lieu dans une seule ferme !

 

 

Apprenez-en plus sur les bières régionales dans nos deux articles sur les bières du Nord et du Sud de la France.

 

 

* Source : http://www.brasseurs-de-france.com/la-biere/economie/marche-francais/production/?age-verified=60092e6ca9

Voir Aussi

Lagunitas, l’IPA qui débarque de Californie

Lagunitas, l’IPA qui débarque de Californie 06/09/2017

La première bière blonde 0.0% alcool, qui se décapsule à tou...

La première bière blonde 0.0% alcool, qui se décapsule à toute heure ! C’est Heineken 0.0  03/07/2017

Derrière son étoile il y a tout un monde ….

Derrière son étoile il y a tout un monde …. 28/06/2017

Un nouveau cocktail à la bière avec le Mary Mail

Un nouveau cocktail à la bière avec le Mary Mail 27/04/2017

Le brassage amateur, une tendance à suivre ?

Le brassage amateur, une tendance à suivre ? 19/04/2017

Heineken se réinvente avec la H71

Heineken se réinvente avec la H71 07/04/2017